Track_05

Kentarō Miura, au‑delà de Berserk

Kentarō Miura, créateur du manga de dark fantasy Berserk, l’une des séries de mangas les plus vendues de tous les temps, est décédé à l’âge de 54 ans. La nouvelle a été annoncé par son éditeur américain Dark Horse Comics, décrivant Miura comme un “artiste et un conteur d’histoire hors pair ».
Pour rendre hommage à celui qui reste l’un des mangaka les plus influents, Track_05 vous conseille 3 « one shots », écrits et/ou illustrés par K.M :

Oh‑roh (王狼) 1989 Oh‑roh‑Den (王狼伝) 1990

Le Roi Loup est écrit et illustré par le duo Kentarō Miura et Buronson en 1989. Le manga aura également une suite la même année, par les mêmes auteurs, intitulée La légende du Roi Loup. En deux volumes le duo nous livre une fabuleuse et épique aventure de voyage temporel. Un dyptique idéal pour les amateurs de batailles violentes et d’illustrations réalistes, attention âmes sensibles s’abstenir…

JAPAN (ジャパン) 1992

Aussi issu de l’association entre Buronson et Kentarō Miura, ce manga relate l’alliance de deux Yakuza contre un système dictatorial fictif, et leur promesse de fonder une nouvelle nation, appelée Japon. Entre patriotisme, romance, et futurisme ce « one shot » marque l’intense rencontre entre Ken le survivant et Berserk.

Gigantomachia (ギガントマキア) 2013‑2014

L’œuvre raconte une bataille inspirée de la Gigantomachie, du grec ancien « gigantomakhía » qui signifie littéralement « Guerre entre géants ».
K.Miura s’est donc inspirée de la mythologique grecque et notamment de l’affrontement épique opposant Zeus aux Géants, qui suite à la défaite de leurs frères, les Titans, se révoltent contre les Dieux. Un univers futuriste apocalyptique, où K.Miura semble délaisser le scénario au profit d’une explosion visuelle ponctué d’un humour quelque peu douteux…

📝 : @sukebany