Catégories
MUSIQUE

GREG, figure de proue de la musique des clubs Mauriciens

GREG, figure de proue de la musique des clubs Mauriciens

Un nouveau style de club musique fait aujourd’hui son entrée sur la scène électronique Française. La sortie du premier EP « Eau Coulée Smart City” du jeune producteur @grgregreg, s’accompagne d’un atmosphère festive et tout à fait adaptée à l’ambiance des clubs parisiens. L’EP prend sa source dans les racines Mauriciennes du DJ. Il y remet aux goûts du jour différents styles de musique ancestraux tel que le Shatta, la Techno, la D’n’B, la UK Jungle, ainsi que le Kuduro. Le Shatta et le Kuduro sont des styles de musique Mauriciens, faisant appel a des rythmes d’Afro‑House et de Rumba. @grgregreg se veut très éclectique sur ce premier EP, ce qui lui permet de se démarquer des autres producteurs, dès son premier projet. Il réalise donc un premier chef d’œuvre et tente de se faire une place sur la scène électronique Française. Il crée ainsi un style musical inattendu et qui est voué à se populariser.

GREG, un producteur qui sort du lot

Tout droit arrivé de l’île Maurice, @grgregreg est un artiste éclectique dans sa sélection musicale. En effet, il a commencé à digger de la musique électronique à l’âge de 12 ans, et n’a jamais arrêté de montrer au monde ses perles rares. Aujourd’hui, il est l’un des DJ Résidents de Rinse France, et se retrouve souvent derrière ses platines pour balancer des gros banger de House. Il fait également partie de l’équipe de @boukan_records, chez qui il a sorti quelques titres ces quatre dernières années. De plus, il parvient à se faire un petit nom en tant que DJ animateur des soirées de La Créole, soirées parisiennes dans l’ambiance afro‑tribale. Son EP « Eau Coulée Smart City » dont le titre s’inspire de la ville natale du producteur, est sorti sur le célèbre label parisien Lavibe, créé et dirigé par @brice_coudert. Dès lors, @grgregreg, qui n’a pour l’instant que 375 auditeurs par mois sur Spotify, s’est tout de même fait remarquer par le directeur artistique de Concrète et de Dehors Brut.

Un style musical inattendu

Le style musical de @grgregreg n’est pas de l’ordre du commun des mortels. C’est un style d’inspiration ethnique, c’est un style qui mêle l’ancien au contemporain, qui se veut universel. Et à l’écoute de « Dembow Tronico », vient à l’esprit l’idée que n’importe qui, jeune comme vieux, pourrait danser dessus. En effet @grgregreg a dans son EP « Eau Coulée Smart City » présenté les valeurs de ce style musical destiné au club. Il met ainsi les styles du Kuduro et du Shatta en valeur sur les quatre morceaux de L’EP, tout en les mêlant d’une part à la Techno, d’autre part à la Drum and Bass. Il fait également appel sur « Dembow Tronico » au célèbre @_kingdoudou qui est une de ses plus grandes inspirations. De plus, l’artiste compose dans un style qui peut aller à toutes les vitesses. Le titre le plus lent est « Shatta » avec une vitesse de 91bpm tandis que le premier titre éponyme de L’EP « Eau Coulée Smart City » tourne à une vitesse de 145bpm. Ce style musical encore dans l’ombre n’a pas été dénommé, ni par @grgregreg ni par le label @boukan_records. Il semble être aussi entraînant que révélateur d’une nouvelle génération de producteurs.

📝: @maximesviews

Catégories
MUSIQUE SKATE

Lucas Beaufort, l’artiste acclamé par la scène skate mondiale

Lucas Beaufort, l’artiste acclamé par la scène skate mondiale

Artiste de 40 ans que l’on peut difficilement ranger dans une case, @Lucas_beaufort est un amoureux du skate qui puise ses inspirations dans des univers variés. Avec l’aide de Gus, son fidèle acolyte aux couleurs vives, que l’on retrouve dans quasiment chacune de ses créations, le peintre communique aisément un message d’amour et de bienveillance qui fait chaud au cœur. Track_05 a eu l’occasion de poser quelques questions à cet artiste passionnant pour en savoir un petit peu plus.

Dis‑moi ce que tu écoutes, je te dirai qui tu es

  • Track_05, c’est avant tout une radio créer par des amoureux de la musique, tu peux donc nous parler de ce qui t’inspire en terme de son pour faire ce que tu fais ? 

J’écoute vraiment de tout, mais j’essaie toutefois de creuser dans chaque univers. J’ai mes moments entre du hip‑hop et de la musique classique. En ce moment en rap français, je suis à fond. @Benjaminepps sans conteste le futur du rap français avec du texte et du fond.

Les premiers pas… sur 4 roues

  • D’où te vient ta culture skate ? Tu as toujours baigné dedans ou es ce quelque chose que tu as développé pour maintenir ton inspiration ?

Je suis né dedans, ma mère m’a mis dessus à 6 ans, elle a eu du flair, car c’est ce qui m’a construit. Je t’encourage ainsi qu’à tes auditeurs de prendre le temps de regarder mon documentaire sur les médias de skate DEVOTED

 

  • Tu peins sur les photos des plus grands skatos d’hier comme d’aujourd’hui, ça fait quoi de dessiner sur ses propres idoles ?

À la base, c’est l’ennui qui m’a fait peindre dessus ainsi que ma passion pour le papier. Les années 90 pour moi furent des grandes années d’apprentissage. J’achetais tous les mags de skate. Un jour, j’ai peint sur une cover de Vice mag, je leur ai envoyé la photo et ils m’ont proposé un abonnement à l’année. J’ai fait la même chose avec tous les autres mags de skate et je me suis retrouvé avec 30 abonnements. J’étais et je suis au courant de tout hahah.

 

Une faim insatiable de nouveauté

  • Tu t’es installé en Normandie, une région qui est connue pour sa lumière et ses couleurs particulières qui en a inspiré plus d’un. Bien que tu voyages beaucoup est ce que cet endroit te permet de te reconnecter avec les couleurs vives que Gus a l’habitude de porter ?

Je me suis installé en Normandie en 2018. J’avais envie de quitter la ville pour de la sérénité. Quand tu es artiste, tu peux vivre partout, c’est l’avantage, du coup ma femme et moi sommes partis faire un tour de France pour trouver la maison et c’est la Normandie qui a remporté le tire.

 

  • On voit bien que tu ne te limites à aucun support, toiles, boards, murs, fringues, et même l’origami avec SOCA. D’où te vient cette envie et est ce qu’il y a encore quelques choses que tu n’as jamais testé qui te fait encore rêver ?

Tout ce qui m’intéresse, c’est l’expérience ! Je veux vibrer, trembler, bander pour quelque chose. Si demain, tu m’offres le Tour Eiffel à peindre, je ne vais pas hésiter une seconde.

 

📝 : @turfu_m_1_coup